L'association : mode d'emploi

L'association : mode d'emploi

Si votre statut de musicien ne souffre d'aucune contestation, il convient toutefois de conférer à votre formation une existence juridique. Facile d'obtention et peu onéreuse, la constitution sous forme associative permet bien souvent aux groupes de franchir un cap.

Les avantages d'une existence juridique sont légion dans le cadre d'un projet musical. Elle permet, en effet, de s'inscrire dans un cadre légal primordial en vue de toucher un cachet ou de procéder à l'achat de matériel. Le statut associatif constitue, par ailleurs, la condition sine qua non de l'obtention de la plupart des dispositifs de subvention. Il s'agit également d'un prérequis à une reconnaissance des pouvoirs publiques de votre commune.

Du fait de sa simplicité, l'association fait office d'incontournable. Elle n'en demeure pas moins soumise à un certain nombre de contraintes notamment au moment de sa fondation.

Une fois mise en place, votre structure associative est régie par une fiscalité particulière notamment caractérisée par un critère de non-lucrativité qui n'interdit pas le dégagement de bénéfices.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les différentes formes juridiques, nous vous invitons à consulter la typologie développée par l'IRMA.

;

Fiches pratiques sur le même thème

Actualités sur le même thème