La licence d'entrepreneur de spectacles

La licence d'entrepreneur de spectacles

Que vous soyez organisateur d'évènements, tourneur, gestionnaire d'une salle de concerts, producteur... il vous est impératif (à de rares exceptions près) de détenir une de ces fameuses licences (la 1, la 2 ou la 3). Certains peuvent en être dispensés, d'autres non ! Petit état des lieux en immersion dans l'univers de l'entrepreneur de spectacles.

Exploitant, producteur ou diffuseur, tous possèdent une licence particulière. L'IRMA passe en revue cette typologie tout en abordant les principes fondamentaux de ce prérequis du secteur évènementiel.

Une fois ces bases posées, nous vous invitons bien entendu à découvrir les démarches administratives à suivre en vue de décrocher le fameux sésame.

Comme bon nombre de dispositifs légaux, la licence d'entrepreneur de spectacles fait l'objet de cas particuliers et d'exemptions. La principale concerne les personnes morales (et donc les associations) n'ayant pas pour objet principal la production ou la diffusion de spectacles puisque ces dernières ont la possibilité d'organiser 6 représentations par an. Notez qu'il en va de même pour les groupes amateurs.

La licence d'entrepreneur de spectacles n'a maintenant plus de secret pour vous, vous pouvez désormais télécharger et compléter le formulaire de demande officiel.

 

Pour plus d'informations relatives à l'organisation d'un spectacle, rendez-vous sur notre fiche dédiée.

;

Fiches pratiques sur le même thème

Actualités sur le même thème