BandCamp : le QG de l'artiste indé

BandCamp : le QG de l'artiste indé

Plébiscité par les artistes et labels indépendants, BandCamp propose un modèle BtoC de qualité servi par des fonctionnalités personnalisables pensées à la perfection. Emprunte  de l'esprit Do It Yourself, la plateforme constitue dès lors un outil marketing et une interface de e-commerce de choix. Il n'en fallait pas tant pour justifier une fiche pratique en immersion dans les rouages de ce must have de l'artiste indé.

Nous sommes en l'an 8 après BandCamp, tout le paysage musical est occupé par les mastodontes de la distribution physique et numérique, seuls quelques bastions résistent encore et toujours à l'envahisseur... Pour une remise à niveau quant aux possibilités offertes par la flexibilité de cette interface directe avec vos fans, c'est par ici que ça se passe.

Pas de contrainte d'exclusivité, pas de frais de départ ni même de coût d'hébergement, pas plus que d'application logicielle, les avantages de ce support sont légion. En revanche, BandCamp est passé d'une formule totalement gratuite à une configuration payante, et perçoit désormais entre 15% et 10% de vos ventes (selon vos performances annuelles).

Pour prolonger votre réflexion, Laurent Memmi vous prodigue 30 29 astuces pour faire de votre BandCamp une "Machine de Guerre". Au programme : des réflexions relatives à l'habillage, la collecte d'informations, le suivi statistique, le merchandising, la stratégie de développement...

Une fois encore, les effets de synergie nés de l'association de plusieurs plateformes sont préconisés. Nous vous renvoyons donc à la tribune de Virginie Berger (DBTH) convaincue de l'utilité de conjuguer bandcamp et facebook.

;

Fiches pratiques sur le même thème

Actualités sur le même thème