Le kit 2.0 du musicien indépendant

Le kit 2.0 du musicien indépendant

Face à la multiplicité des outils multimédias dédiés au développement de projets musicaux, un petit récapitulatif des plateformes essentielles s'impose. Suivez le guide dans les méandres du numérique.

En préambule, il ne s'agit pas là de prendre parti pour telle ou telle plateforme. Il en existent de nombreuses, certaines se tirant la bourre sur un même créneau. L'idée de cette fiche est avant tout de vous faire part des fonctionnalités qui vous sont offertes, gratuitement ou à moindre coût, par les possibilités du Web. Ainsi, on ne prétend pas non-plus à l'établissement d'un catalogue exhaustif de plateformes.

 

  1. L'identité Visuelle : pour ceux d'entre vous qui ne maitriseraient pas sur le bout des doigts les outils de création graphique de référence, certaines plateformes en lignes à l'instar de Canva peuvent permettre de palier à cette carence. Encore faut-il disposer d'une matière première que les nombreuses banques d'images gratuites telles que Pixabay ou Public Domain Archive pour ne citer qu'elles... Ces visuels libres de droits ont évidemment leurs équivalents en images animées comme Pexels et Pond5, très utiles pour réduire drastiquement vos coûts de production de clip. Last but not least, Muzrs s'attache à mettre en relation les groupes de musique avec tout type de créateurs visuels : graphistes, réalisateurs, techniciens lumière...
  2. Réseaux Sociaux : outre les nombreux outils de monitoring dédiés à l'évaluation de vos plateformes digitales préférées (décrits dans cette merveilleuse fiche), on n'oubliera pas les outils de planification et de centralisation de ces publications, qui, bien mobilisés, occasionneront un gain de temps considérable : Buffer et HootSuite n'attendent que vous.
  3. Commercialisation : si BandCamp, du fait de ses nombreuses fonctionnalités et options de personnalisation, constitue un excellent outil au service de votre activité commerciale. D'autres plateformes sont susceptibles de présenter une alternative viable. C'est notamment le cas de Diphymusic, qui en réalité brasse plus large et vous offre l'opportunité de créer un mini-site condensant dans un habillage des plus esthétiques, un player vidéo, un lien vers vos plateformes de streaming, vos infos BandsInTown ainsi que vos réseaux sociaux, une galerie photo et, donc, une boutique en ligne.
  4. Recherche de dates : dans un contexte de réduction budgétaire, les programmateurs sont amenés à revoir leur modus operandi de manière à réduire le nombre d'intermédiaires. Cette tendance explique en partie l'émergence des nombreuses plateformes de mise en relation artistes-lieux de diffusion à l'image de WeStage et de YourConcert pour la France ou de GigMit à l'international n'est pas étonnante. Notez toutefois que si ces plateformes constituent un excellent complément, elles ne sauraient remplacer intégralement un démarchage des structures de diffusion en bonne et due forme que de nombreuses plateformes telles que PurpleBase se proposent de vous faciliter.
  5. Mastering : Landr a beaucoup fait parler à son lancement en proposant à ses utilisateurs un mastering audio quasi instantané, si la machine n'est, a priori, pas prête de remplacer l'Homme en la matière, il s'agit-là d'une preuve amusante que la boite à outils des artistes indés ne cesse de s'etoffer.
;

Fiches pratiques sur le même thème

Actualités sur le même thème