Trouver ses dates de concert ?

Trouver ses dates de concert ?

Faute d’avoir séduit un entourage pro qui s’en occupera (tourneur, manager,...), vous devrez trouver, vous-même, vos dates. On comprend que le démarchage ne coule pas dans les veines de tous les musiciens. Prenez donc 5 minutes de votre temps pour ces quelques conseils.

 

Avant tout, sachez que vous ne pouvez pas encore démarcher comme le font les groupes de notoriété nationale dont vous imitez les messages pour faire un envoi de masse à 1 500 programmateurs. Pas encore.

 

Avant même de savoir qui contacter :

 

  • Faites-vous un rétro-planning et donnez vous du temps : les salles de concerts font leur programmation plusieurs mois à l’avance – environ 1 mois pour les cafés-concerts, trois mois pour les SMAC, 6 mois pour les centres culturels, jusqu’à un an pour les plus grandes scènes de certains festivals…
  • N’envoyez pas de mails en tant que membre d’un groupe de musique. Rassurez plutôt le programmateur qui sera plus attentif à un groupe qui a su séduire un manager ou un tourneur. Remplacez : « Bonjour je suis Gustave guitariste de Kataklism » par « Bonjour, je suis Gustave et je me charge du booking de Kataklism ». La deuxième formulation est toute aussi honnête que la première et donne un côté plus pro à votre démarche.
  • Faites vous une adresse pro. Du type booking@kataklism.com ou kataklism@gmail.com

 

Cherchez qui contacter :

 

  • Le conseil à ne pas suivre : Si vous voulez récupérer un paquet d’adresses pour spammer à l’aveugle, faite-le uniquement si vous voulez griller votre réputation. Auquel cas, rendez-vous dans l’onglet « cartographie francilienne » de ce site, récupérez plus de 300 adresses, envoyez, à tous, le même mail non personnalisé… Mieux encore, payez pour avoir ces informations et spammez jusqu’à plus soif. Voilà le conseil à ne pas suivre mais qui est une approche choisie par beaucoup de groupes.

 

  • Préférez plutôt une approche usant d’un peu de psychologie. Vous demandez du programmateur qu’il prenne de son temps pour s’intéresser à votre travail et votre projet artistique ? Qu’il écoute vos morceaux ? Qu’il lise votre Bio ? Découvre votre univers ?  Alors pourquoi ne pas aussi prendre de votre temps pour  vous intéresser à sa programmation et au projet artistique de sa salle ? Ce petit travail de repérage vous aidera à cibler les salles pertinentes pour votre style. Et vous permettra de parler de votre projet astucieusement.

 

Comment les contacter :

 

  • Les professionnels de l’industrie musicale sont des gens très sollicités. Il faut être concis : essayez donc de faire d’une pierre deux coups ! Montrez au programmateur, dont vous avez récupéré le nom et le prénom, que vous vous êtes intéressés à son travail en même temps que vous présentez votre projet. Par exemple : « Bonjour Monsieur/Madame Ficciali, nous sommes Kataklism, notre projet artistique se situe au carrefour de X que vous avez programmé en Mai dernier et de Y qui passera chez vous dans trois mois ».

 

  • Faites une demande ciblée et assumée. Pour continuer avec l’exemple précédent, allez jusqu’au bout, ne vous arrêtez pas en si bon chemin ! « J’ai d’ailleurs vu que vous n’aviez pas annoncé de première partie pour ce concert de Y. Mais après avoir écouté quelques uns de nos titres vous aurez une bonne idée de qui faire jouer chez vous le 15 Novembre. Pour vous rassurer sur la qualité de notre Live, je vous invite à venir nous voir … ou à regarder l’une de nos vidéos live (liens à la fin du mail). ».

 

  • Petit rappel : ne signez pas « musicalement ». Cela donnera une image plutôt « amateur » de votre projet.

 

En guise de conclusion, vous êtes invités à faire un tour sur les autres articles du site pour savoir comment préparer les documents qu’un programmateur pourra vous demander: la Fiche technique (et Rider), la Biographie, le Dossier de Presse,… Et à jeter un œil à l’article sur les faux-pas à éviter quand on s’adresse aux professionnels.

 

 

;

Fiches pratiques sur le même thème

Actualités sur le même thème